jump to navigation

Pourquoi parler d’une fillette écrasée? septembre 4, 2008

Posted by Charles reny in automobile, Circulation automobile, vélo.
trackback

Ben parce que les routes sonts faites pour les autos et quelle utilisent 90% de l’espace public (adition des voix plus du stationnement sur rue et des trotoirs. Au coin de St-Laurent et crémazie, la ou cette pauvre enfant est morte écrasé, le trottoir est à peine assez large pour accueillir deux personnes de large et les autos qui passent  à un ou deux pouces des piétons à 40,50,60,70,80,90, 100 KM heure. Et on laisse le génocide se poursuivre, on contiinu de fermer les yeux.

Commentaires»

1. jeffqc - novembre 21, 2008

la faute est à la circulation automobile intense en plein centre ville d’une métropole ou aux parents inconscients qui laissent leur enfant jouer dans sur un trottoir dangereux ?

2. Charles reny - novembre 21, 2008

Je connais très bien ce coin de la ville qui est très mal configuré: Le trottoir est minuscule, craquelé et en pente pronnoncé vers la rue.Il semblerait que la petite soit tout simplement tombé de son vélo au mauvais moment. Mais il reste que la configuration des lieux est très dangereux pour tous. À mon avis, les rues ne sont pas exclusivement construite pour les autos. Les rues devraient être construite en fonction des gens qui y vivent, pour les autos oui, mais aussi pour les piétons, les cyclistes, etc. Dans ce cas précis, c’est la configuration de la route qui est responsable de cette mort affreuse.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :