jump to navigation

L’exemple d’ottawa décembre 18, 2008

Posted by Charles reny in Publications de statistiques sur le transport.
add a comment

Voici une série de mesure adoptées par la Ville d’ottawa et qui mérite mon attention.

avancee-de-trottoir-mi-patee

L’exemple suivant est fort intéréssant pour diminuer la vitesse pour les autos qui tournent

bordure-rayon-reduit1

Îlot circulaire (mini-carrefour giratoire)
(aussi appelé rond-point)

Description:
Un îlot circulaire est un terre-plein situé au centre d’une intersection et autour duquel se fait la circulation. Il peut être paysagé au centre. Son pourtour extérieur est habituellement franchissable afin de permettre aux gros véhicules de négocier les virages malgré des rayons de bordure réduits. Ces îlots sont généralement aménagés dans la partie asphaltée d’une intersection. Construits à diverses distances l’un de l’autre, ils peuvent contribuer à réduire la vitesse et le débit de circulation.

carrefour-giratoirecarrefour-photo1

Vous pouvez visualiser le site dans son intégralité à:

http://ottawa.ca/residents/onthemove/driving/traffic/atm/appendices/appendix_d_fr.html

Mobilien: Un exemple Parisien des plus intéréssant novembre 21, 2008

Posted by Charles reny in automobile, Publications de statistiques sur le transport, Transport public.
add a comment

J’ai eu l’occasion d’essayer ce moyen de transport ultra performant et agréable lors de on dernier passage à Paris en 2004: http://www.streetfilms.org/archives/mobilien/

mobilien

Le principe de base est le même que nos bus à plancher surbaissé. Sauf que ceux-ci, construit par RENAULT sont hyper doux et confortable. de plus, ont s’est inspiré du Métro" Ainsi, ont retrouve à l’intérieur du bus, une carte des arrêts de laligne et un écran annoncant ou nous sommes sur la carte! Vraiment pratique pour savoir à quel arrêt descendre ce qui n’est pas évident dans un BUS.

Un aménagement de rue à 30 KM (par Cristian Boulais) octobre 21, 2008

Posted by Charles reny in automobile, Publications de statistiques sur le transport.
Tags: ,
add a comment

Je viens de tomber sur cette intérréssant propositon:

Un aménagement de rue à Maximum 30 km/h

sh_ma2ruesb(Cliquez sur la photo pour un meilleur aperçu)

À gauche, la rue résidentielle de la ville adaptée à l’automobile. Une rue à sens unique rectiligne, avec stationnement en file, bordée ou non d’arbres, souvent à chaussée carossable de 5 m de large, permettant aux automobilistes de se moquer sans le vouloir de la limite de vitesse déjà trop élevée de  50 km/h actuellement en vigueur. À l’entrée de la rue, des trottoirs à large rayon, permettant des virages à haute vitesse. Une rue donnant priorité aux automobilistes aux dépens des enfants, personnes agées, cyclistes et riverains. Une rue pour déménager en banlieue.

À droite, la rue résidentielle parmi celles qu’on aura quand on se décidera à adapter l’automobile à la ville. À l’entrée de la rue, les trottoirs sont rapprochés, facilitant la traversée des piétons tout en ralentissant le virage des autos. Le stationnement en angle (autant de place qu’en rue ordinaire) défini un zig-zag qui brise la linéarité du trajet. La chaussée carossable est réduite à  3,25 m. Le tout incite à rouler lentement.Idéalement, des dos d’ânes allongés devraient être implantés aux chicanes.

L’aménagement enlève l’effet de couloir que crée le stationnement en file et instaure des espaces entre les terrains privés et le stationnement qui inspirent une réappropriation pour les activités de séjour des riverains et piétons. Plus d’espace peut être affecté aux arbres, à la végétation, suite au rétrécissement de la chaussée carrossable et aux aires de délimitation des sections de stationnement. Résultat: une rue moins polluée et bruyante, plus sécuritaire, aménagée pour favoriser les piétons et cyclistes, pour protéger les enfants, personnes âgées et riverains, pour imposer une cœxistence pacifique avec les automobilistes. Une rue apaisée dans une ville digne du nom de ville.

Christian Boulais
RUES POUR TOUS
ruespourtous@yahoo.ca

Voici un bel exemple d’aménagement de rue octobre 10, 2008

Posted by Charles reny in automobile, circulation, Circulation automobile, Publications de statistiques sur le transport.
Tags:
add a comment

http://circulation.canalblog.com/albums/une_image_vaut_mil_mots__/index.html

J’en rêve…et vous??? même pour un automobiliste c’est plus agréable de rouler dans ce genre de rue non?

A propos de trottoirs plus large et de l’effet bénéfique pour la qualité de vie juillet 15, 2008

Posted by Charles reny in Circulation automobile, Publications de statistiques sur le transport.
add a comment

Les trottoirs larges donnent une qualité de vie plus grande aux citoyens. Il rendent égallement les rues plus agréables pour la circulation: Les belles routes appaisent les automobilistes.

Photos de McGill College. Une belle rue aux trottoirs larges ou il fait bon flanner et y prendre un café. Les touristes y affluent.

 

Le boulevard St-Laurent. Une belle artère qui gagnerait à ce que l’on ajoute de l’espace trottoir pour en faire une rue plus agréable. En ce moment, Les autos y sont -encore- rois et accaparent plus de 70% de l’espace public comme vous pouvez le constater. Imaginer maintenant que l’on retranche l’espace de stationnement des voitures, pour le donner aux piétons. On pourra en faire des terrasses, des espaces repos, y poser des bancs publiques etc… L’auto c’est bien, il faut aussi GARDER de l’espace pour VIVRE!

Diminuer l’accessibilité automobile mai 30, 2008

Posted by Charles reny in automobile, Circulation automobile, Publications de statistiques sur le transport.
add a comment


Quelques exemples d’aménagements physiques du réseau permettant d’abaisser les vitesses de
circulation effective (adapté de US Department of transportation, 1994)

Diminuer l’accessibilité automobile

L’article montre tout d’abord comment les réseaux viaires récents tendent à favoriser structurellement, par la géographie de l’accessibilité qu’impose leur morphologie, l’usage de l’automobile au détriment des modes doux. Des propositions d’aménagement des réseaux viaires offrant aux trajets doux les moyens de s’effectuer dans de bonnes conditions d’accessibilité sont ensuite avancées afin d’illustrer dans quelle mesure il est possible de lutter contre la dépendance automobile pour les trajets de courte portée.

(…) Si l’amélioration des systèmes de transport doux est une condition nécessaire pour en développer l’usage elle n’est en revanche pas une condition suffisante. En effet, la supériorité de l’accessibilité automobile est telle, que si l’on veut tendre vers un partage modal plus équitable, il semble parallèlement obligatoire d’agir sur le système automobile lui-même afin d’en diminuer les performances pour réellement réintroduire la possibilité d’une concurrence modale.

Une première solution consiste à augmenter la tortuosité des trajets automobiles par le jeu des plans de circulation. Le principe des poches étanches, déjà utilisé dans des villes nordiques ou encore à Besançon pour diminuer le trafic de transit dans les cœurs de ville, permet d’atteindre partiellement cet objectif. L’espace est divisé en cellules « étanches ». Pour passer de l’une à l’autre, l’automobiliste est systématiquement contraint d’emprunter une rocade périphérique. Ce système permet d’une part de diminuer le trafic de transit dans les différentes cellules, mais aussi de diminuer l’efficacité des trajets automobiles, relativement aux trajets piétonniers ou cyclistes pour qui la traversée des membranes des cellules est autorisée.

(suite…)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.